PAVEL CAZENOVE

 

    

 

 

WORKS

 

NEWS

 

TEXTS

 

CV

BLACK HOLES - 2015

 

 

 

 

 

 

 

Black Holes, 2015 (série)

 

Digigraphie sur toile canvas satin (caisse américaine), 60 x 60 cm

 

Mariko #1, 2015

Mariko #2, 2016

 

La dimension littéralement obscène de cette série photogra­phique (« ob-scène » : au delà de la scène) réside dans la pénétration du corps féminin par le regard qui ne s’arrête plus aux apparen­ces, aux surfaces, aux formes exté­rieures, mais tente d’accéder à un au-delà, ou plus exactement un en-deçà… Le sexe féminin à quelque chose de fascinant en ce qu’il dési­gne notre « origine » tel que l’a admirablement peint Courbet : tout regard sur lui – ou en lui – est par nature « rétro­spectif », tourné en arrière, en deçà même de notre naissance, de notre existence, autre­ment dit un regard tourné vers le néant.

 

Le cadrage serré de la photographie fait disparaître hors-champ la quasi-totalité du corps féminin dont ne sub­siste qu’un sexe ouvert dont les parois de chair souple et bril­lante évoquent une étrange caverne abyssale. La réfé­rence cosmique au trou noir est égale­ment signifi­ca­tive, rappelant cette fas­cination d’un regard irrémédiablement attiré par l’obs­curité, plon­­geant au creux de l’abîme.