PAVEL CAZENOVE

 

    

 

 

WORKS

 

NEWS

 

TEXTS

 

CV

L’ORIGINE DU MONDE - 2011

       

 

 

 

 

 

 

 

L’Origine du monde, 2011

 

Photographie percée, miroir, caisson en acier noir percé, éclairage LEDs, 50 x 40 x 20 cm

 

Ci-dessus : vue d’ensemble et vue à travers l’orifice

 

Pénétrant dans l’espace à demi plongé dans l’obscurité où l’œuvre se trouve exposée, le spectateur n’entrevoit d’abord qu’une sorte de caisson opaque accroché au mur et percé en son centre d’un petit trou d’où fuse une lumière vive. Attiré par ce point de lumière, le specta­teur approche et place son œil comme au trou d’une serrure pour contempler ce qui se trouve derrière, c’est-à-dire l’image reflétée d’un sexe de femme largement entrouvert au creux du­quel, brillant dans les tréfonds obscurs de la matrice, son œil apparaît, pupille dilatée.

 

Au-delà de la simple métaphore, le dispositif catop­trique propose une mise en scène littérale du titre de l’œuvre citée en hommage : la salle où se trouve exposée cette « Origine », le monde, l’univers tout entier dans lequel elle « est » et qui lui est extérieur, se retrouvent, par un étrange retournement de situation, à l’intérieur du corps féminin, virtuellement con­tenu dans ce ventre ouvert, prêt à « naître », à commen­cer par ce spectateur curieux qui, tel un enfant sur le point de sortir du ventre de sa mère, jette un premier coup d’œil sur ce monde nouveau qu’il s’apprête à explorer plus en détails.